Un mariage parfait… pour le bien-être des enfants

Plusieurs raisons expliquent que 20 % des enfants juifs montréalais soient dirigés vers des services de soutien ou de counseling en santé mentale. Qu’il s’agisse d’aider un enfant à vivre le divorce de ses parents, à gérer la maladie ou le décès d’un proche ou encore de faciliter les relations adolescents-parents, il existe des jeunes qui souffrent et qui ont besoin d’appui.

150

Le nombre de foyers potentiel que le programme de thérapie familiale par le jeu d’Ometz pourra aider grâce au nouveau Centre de counseling familial, soit 35 de plus que l’année dernière.

D’une part, ce pourcentage élevé ainsi que l’attente de plus de six mois des quelque 20 familles qui figurent sur la liste d’Ometz ont mis en évidence qu’il était urgent d’agir. D’autre part, la Campagne YAD cherchait un projet qui lui permettrait de changer les choses concrètement. Les ingrédients étaient alors réunis pour un mariage parfait…

« En 2008, nous avions déterminé qu’en plus de servir à l’Appel juif unifié, les fonds de la Campagne YAD seraient utilisés pour mettre au point un projet visible, conçu pour que les gens sachent exactement où allait leur argent. Cette année-là, la première, nous avons amassé suffisamment de fonds pour construire deux aires de jeux à Beer Sheva en Israël, car certains quartiers de la ville ne possédaient aucun endroit sécuritaire où les jeunes pouvaient

jouer », affirme Marc Kimmel qui, en 2009, présidait la Campagne YAD, subdivision de l’Appel juif unifié pour les jeunes de 25 à 40 ans. Sous la direction de M. Kimmel, le groupe a décidé de financer la création d’un nouveau centre de counseling pour les familles bénéficiant du programme de thérapie par le jeu de l’agence Ometz. « Nous avions constaté qu’il existait d’énormes lacunes autant dans la communauté qu’au sein de la Fédération CJA et de ses agences. Pour nous, il n’y avait aucun doute qu’il valait mieux être actifs localement que n’importe où ailleurs. »

Pendant l’inauguration du nouveau Centre de counseling familial d’Ometz, plusieurs enfants se sont amusés avec les jouets destinés à la thérapie par le jeu. (Photo : Melanie Schwam)

Inauguré le mois dernier, le Centre de counseling familial d’Ometz est doté de deux salles de jeux destinées à la thérapie, d’une pièce pour les entrevues et d’une salle d’attente privée en plus d’être muni d’un équipement ultramoderne. Ometz peut ainsi offrir des services de counseling avec dignité et en toute confidentialité tout en augmentant le nombre d’heures consacrées aux clients, et ce, afin de faire disparaître peu à peu sa liste d’attente.

Chez Ometz, huit thérapeutes offrent de nombreux services, telle la thérapie familiale, de couple ou individuelle. De plus, les thérapies par le jeu, l’art ou l’art dramatique font aussi partie des services que dispense l’agence. L’utilisation de médias comme l’art, l’art dramatique, les marionnettes, le jeu ou le conte donnent la chance à tous les membres d’une famille de mieux se connaître. Ces approches leur permettent d’adopter différents comportements et d’essayer de nouvelles stratégies dans un milieu accueillant. Elles ont déjà démontré leur efficacité auprès de certains enfants et adolescents qui profitent davantage d’une thérapie moins axée sur la parole. Les problèmes vécus par les clients sont d’une grande diversité. Ils vont entres autres des conséquences d’une agression à celles de la violence en passant par les répercussions négatives de l’intimidation ou du divorce.

« Nous entretenons des relations étroites avec toutes nos agences, mais surtout avec Ometz. Puisque ce projet concernait les enfants et que plusieurs d’entre nous sont en âge d’avoir des enfants, c’était le mariage parfait », déclare Neil Uditsky, actuel président de YAD Montréal. La Campagne YAD a réussi à amasser 75 000 $ pour financer le Centre alors que l’agence Ometz et la Fédération CJA ont couvert le reste des coûts. Pour arriver à ces résultats, plusieurs collectes de fonds ont été mises sur pied : enchères pendant divers événements organisés par la division YAD Montréal et vente des mezuzot qui ornent maintenant les portes du Centre. De plus, une plaque à l’extérieur de la salle de jeux porte le nom de plusieurs enfants, dont les parents ont fait un don de 100 $ en leur honneur. « Nous étions au creux de la crise économique de 2009, mais malgré tout, nos membres ont réussi à faire de ce projet un réel succès. Un véritable partenariat s’est établi entre YAD Montréal, Ometz et la Fédération CJA, illustrant à merveille l’esprit de coopération qui règne au sein de notre communauté. »


CHANGEZ LES CHOSES

Pour plus de renseignements sur le Centre de counseling familial, communiquez avec l’agence Ometz au 514 342-0000 ou envoyez un courriel info@ometz.ca.

Engagez-vous auprès de la Campagne YAD. Visitez le site www.yadmontreal.org ou appelez au 514 345-2645, poste 3216.

Nous vous invitons à nous faire part de vos commentaires sur le contenu de cet article ou sur tout autre sujet.

Faites un commentaire

Les commentaires des lecteurs reflètent l’opinion de leurs auteurs et non celle de la Fédération CJA.

Les commentaires comportant des allégations erronées ou non fondées ne seront pas publiés, pas plus que ne le seront les commentaires dont les propos seront diffamatoires, inexacts, grossiers, déplaisants, irrespectueux, injurieux, vulgaires, haineux, malveillants, obscènes, blasphématoires, à tendance sexuelle ou menaçants.

Les commentaires basés sur des ouï-dire ou sur des rapports dont les présumés faits ou mentions ne seront pas de notoriété publique pourraient également ne pas être publiés.

La Fédération CJA se réserve le droit de s’abstenir de publier les commentaires qui seraient considérés comme du pourriel ou qui n’auraient aucun lien avec les articles apparaissant sur le site Web. Les commentaires, qui comportent des attaques personnelles aux auteurs de commentaires affichés sur ce site Web ou qui nuisent à la vie privée d’une autre personne, pourraient ne pas être publiés.

Les fautes de grammaire et d’orthographe ne seront pas corrigées.